Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Les jeux gallos bretons s'adaptent aux handicaps

29 Octobre 2017, 10:12am

Publié par Association Barrez la Différence

Quatre étudiants en ergothérapie à l'Ifpek de Rennes veulent rendre les jeux traditionnels bretons plus accessibles. Pour mener à bien leur projet, ils ont lancé un financement participatif.

L'initiative

Le projet d'adaptation de jeux traditionnels bretons a débuté en novembre 2016. Quatre étudiants à l'école de l'association Ifpek, à Rennes, ont rencontré, dans le cadre de leurs études, l'association La Jaupitre, gestionnaire de la Mézon du Cârouj et de son parc de jeux traditionnels. Ils s'appellent Céline, Clément, Alexia et Angeline. Tous les quatre sont en 3e année d'ergothérapie et travaillent à l'accessibilité des jeux proposés sur le site.

« La Jaupitre a sollicité l'Ifpek pour favoriser l'autonomie de tous dans des activités de loisirs, explique Clément. Nous nous sommes positionnés sur ce projet et nous avons rencontré les membres de La Jaupitre. Une seconde rencontre a permis d'identifier les points à améliorer en se concentrant essentiellement sur les jeux, une étape que nous avons réalisée en nous mettant nous-mêmes en situation. »

« Être le moins discriminant possible »

La Jaupitre travaille à l'amélioration de l'accessibilité de son parc depuis plusieurs années, avant même qu'il ne sorte de terre. « Un groupe de bénévoles de notre association s'y emploie, et un premier service civique est déjà venu apporter ses connaissances, indique François Priou, permanent à La Jaupitre. Il faut savoir s'entourer de personnes compétentes, comme les élèves de l'Ifpek, pour mener à bien de tels projets. De plus, depuis l'élaboration du projet de construction du Cârouj et de son parc, La Jaupitre projette de faire la demande du label tourisme et handicap, une ambition qui ne s'improvise pas. »

Après plusieurs rencontres, les élèves ont confectionné des adaptations de jeux de différentes catégories : plateau, quille et palet. « Pour l'instant, nous travaillons sur des notions de contraste de couleurs, puisque les jeux en bois ont tous des teintes similaires, ont expliqué les élèves. La finalité du projet est d'adapter quatre jeux, pour les rendre accessibles à un maximum de personnes. Le but est de répondre à diverses problématiques, tout en étant le moins discriminant possible. Cela va de la lecture de la règle du jeu, en passant par sa compréhension et jusqu'au comptage des points. »

Pour mener à bien leur projet, les élèves ont mis en place une campagne de financement participatif pour acquérir les matériaux nécessaires aux aménagements des jeux, qui demandent environ un millier d'euros.

Pour les soutenir : www.leetchi.com/c/projets-de-la-jaupitre, projetergojaupitre@gmail.com

Commenter cet article