Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Morbihan: Tétraplégique, il redécouvre la joie de naviguer en autonomie !

1 Décembre 2016, 11:41am

Publié par Association Barrez la Différence

Un voilier insubmersible et autodressable

Ancien moniteur de voile, Daniel est devenu tétraplégique après un accident. Grâce au bateau insubmersible et autoredressable mis au point par Loisirs temps libre, il peut à nouveau voguer, seul.

En début d’année, l’association Loisirs temps libre lançait une campagne de financement participatif afin de compléter le budget pour pouvoir construire un bateau insubmersible et autoredressable spécialement conçu pour les personnes en situation de handicap.

Le bateau baptisé Le Gavrinis est aujourd’hui opérationnel. Daniel, ancien moniteur de voile qui a travaillé pour Loisirs temps libre en 2000, en bénéficie. « Nous nous étions perdus de vue. En février 2016, alors que nous étions en plein dans la réalisation de notre projet, il est passé à l’école de voile mais dans un fauteuil. Il était devenu tétraplégique suite à un accident », raconte Bertrand Duhamel, directeur de l’école de voile.

De nouvelles solutions

Depuis le mois de juin Daniel, qui habite Lorient, vient naviguer sur Le Gavrinis à La Roche-Bernard deux fois par mois. « Le handicap de Daniel étant assez lourd et avec peu d’autonomie au niveau des mains, il a fallu trouver de nouvelles solutions, explique Bertrand Duhamel. Au fil des séances, on adapte le matériel à son handicap. Après chaque navigation, on échange avec lui, ses accompagnatrices, l’ergothérapeute et les moniteurs, puis on décide des améliorations à préparer pour la prochaine navigation pour qu'il puisse manœuvrer seul. »

« Je me suis évadé »

« Par hasard, j’ai rencontré des copains. J’avais beaucoup changé, j’étais prisonnier de mon corps, se souvient Daniel. Ils m’ont proposé de recommencer la voile qui était mon rêve, mais tout le monde m’avait dit que c’était impossible, vu mon état. J’ai insisté et après avoir navigué à deux en spectateur, je suis devenu acteur seul à bord du bateau. De prisonnier je me suis évadé, cela s’appelle la vie. »

De la persévérance

Aujourd’hui Daniel navigue seul avec un réglage de voile conçu par le moniteur qui le suit avec un bateau de sécurité. Après la première séance, personne ne pensait en arriver là et pourtant, il aura fallu beaucoup d’essais, de patience, de discussion, d’énergie, d’échanges et de persévérance pour surmonter les problèmes un à un. La saison 2016 est terminée et c’est avec impatience que Daniel attend le printemps prochain pour naviguer et relever de nouveaux défis.

Commenter cet article