Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Crozon. Une association solidaire du handicap mental

31 Décembre 2016, 10:31am

Publié par Association Barrez la Différence

L’association Adgena (Association de gestion de l’ensemble nantais adapté) va être transférée à Crozon (Finistère). Son but : promouvoir l’insertion de la personne porteuse d’un handicap mental.

L’association Adgena, basée jusqu’à présent en Loire-Atlantique (44), a été créée en 2008 par des parents d’enfants atteints d’un handicap mental et soucieux de les voir s’intégrer. Elle va être transférée à Crozon (Finistère) en début d’année. Philippe Gravier en assurera la présidence.

Un nouveau bureau

« L’année 2016 n’a pas été très active jusqu’à présent où de grands changements s’opèrent », explique Philippe Gravier, le président d’Adgena. L’association, qui vient en aide aux personnes porteuses d’un handicap mental, n’est plus active dans le département où elle avait son siège jusqu’à présent : la Loire-Atlantique.De ce fait, elle entend être transférée dans le département où elle est la plus active : Le Finistère.

Toujours dans un esprit voulant aller de l’avant, et suite à la démission du trésorier et de la secrétaire Jean et Claire Santagostini, qui étaient au bureau depuis plusieurs années, le bureau a été renouvelé. Deux jeunes de 20 et 21 ans ont fait acte de candidature. « Je me présente au poste de président et je propose que le bureau de l’Adgena se dote d’une vice-présidente. Plus encore que dans le but de me seconder, Julie Bossin, sera à coup sûr guider notre œuvre, vivant au quotidien le handicap. »

Le projet Egabriel

Philippe Gravier a exposé les aides ponctuelles dont a fait preuve l’Adgena cette année encore : « L’insertion est inscrite dans la loi mais est loin d’être une réalité dans les faits. La France est le seul des pays européens qui nous entourent qui privilégie les institutions et les établissements fermés. Ils absorbent l’essentiel du budget, alors que nos voisins ont bien compris les économies considérables faites à promouvoir l’insertion, notamment dans les établissements scolaires ordinaires. Une aide a été apportée par la prise en charge des actions en ce sens, car la bataille pour l’insertion est quotidienne. »

Par ailleurs, l’association voudrait pouvoir être associée aux autres associations qui œuvrent dans le même but et notamment dans le département où elle entend transférer son siège. « Ainsi, il serait intéressant de voir à être représenté dans les commissions départementales de l’autonomie. »

Ce qui mobilise l’association est le projet l’Egabriel qui a pour but de créer des chambres d’hôtes urbaines tenues par des personnes handicapées mentales. « J’ai rencontré Jean Vanier, fondateur de l’Arche, en 2016, ainsi que les grands patrons et les fondateurs d’associations qui nous soutiennent et ont apporté leur expérience. » Le bureau est également composé de Pierre Michelin à la trésorerie et Marie Gravier, secrétaire.

Commenter cet article