Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Guingamp. Une Résidence autonomie en projet à Kersalic

25 Novembre 2016, 08:01am

Publié par Association Barrez la Différence

Valides, personnes âgées et personnes en situation de handicap ensemble!

Faire vivre ensemble des personnes en situation de handicap ou non, vieillissantes mais autonomes ou des jeunes gens.
C’est le projet de l’Adapei des Côtes-d'Armor, le CCAS et la ville de Guingamp, qui a été présenté ce jeudi 24 novembre, à Ségolène Neuville, Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, en visite à l'Esat Pen-Duo, à Plouisy, l'une des étapes de sa visite dans les Côtes-d'Armor.

Ce jeudi midi, les porteurs du projet de Résidence autonomie ont présenté leur projet à Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, en visite dans les Côtes-d’Armor. Une visite qui l’a menée notamment à l’Esat (établissement et service d’aide par le travail) Pen-Duo, à Plouisy.

Le projet présenté a réuni plusieurs partenaires autour de la table des discussions et ils ont esquissé les contours de ce concept de résidence innovante. Un projet expérimental qui pourrait rassembler une vingtaine de personnes, sous le même toit. Dont l’essence même resterait l’autonomie, sachant toutefois que la communication, l’animation, la lingerie, la restauration ou la sécurité durant la nuit seraient prises en charge par l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) Kersalic, par le biais d’une convention.

Sur le site de Kersalic

Ce nouveau type d’hébergement pourrait se substituer aux six pavillons existant à Kersalic. « À Guingamp, le taux de personnes handicapées vivant dans la ville est très élevé », appuie Annie Le Houérou, députée.«  Nous avons des besoins particuliers auxquels nous ne pouvons pas répondre. La réflexion est bien entamée avec l’Esat. Il nous faut trouver une solution ensemble, un lieu central proche des services… »Les différents partenaires ont donc évoqué les différentes possibilités s’offrant à eux pour réaliser cette résidence autonomie. Ceux-ci vont donc se retrouver à nouveau autour de la table pour étudier les différentes solutions qui s’offrent à eux. Mais, savent désormais, que leur projet a été légitimé…

Commenter cet article