Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Handisport en Bretagne: Huit jours, 400 kilomètres et un sacré défi

22 Octobre 2016, 12:25pm

Publié par Association Barrez la Différence

Cinq étudiants en master à l'Ifepsa d'Angers feront traverser la Bretagne à deux coureurs handicapés, accompagnés d'un valide. Le but : changer le regard sur le handisport.

L'initiative

« Le sport n'impose des limites qu'à ceux qui s'en fixent. » Des limites, il n'y en aura pas pour Tanguy Merceur, Patrick Chapellière et Arnaud Savio. Ces trois sportifs vont parcourir 400 km en huit jours. Avec cette particularité : Patrick Chapellière est paraplégique, Arnaud Savio est malvoyant.

L'idée de ce défi est née de cinq étudiants en master à l'Ifepsa, l'institut de formation aux métiers du sport, à Angers. France Rusquet, Vincent Bohain, Guillaume Bazemont, Paul Da Ros Vettoretto et Clara Uzureau se sont spécialisés en sciences, ingénierie et management de la santé. En lançant ce projet, ils poursuivent deux buts. D'une part, sensibiliser les gens au handisport. D'autre part, promouvoir une salle de sport adapté, Cap adapt, que Tanguy Merceur compte ouvrir à Beaucouzé, en février.

Informations tout au long du parcours

Le départ sera donné vendredi 6 janvier, à Porsal, dans le Finistère. À partir de samedi 7 janvier, les trois sportifs traverseront Landerneau, Poullaouen, Gouarec, Pontivy, Ploërmel, Bain-de-Bretagne et Candé. 400 km en courant avant l'arrivée, prévue à Beaucouzé samedi 14 janvier.

Un projet « un peu fou », pour Vincent. Mais qui doit permettre, espère France, de « montrer un tout autre visage » du handicap. Car tout au long du parcours, les cinq étudiants diffuseront des informations et organiseront des animations autour du handisport. Ils sont soutenus par le comité Handisport 49, qui leur a fourni du matériel.

Les trois sportifs

Tanguy Merceur a 30 ans. Ce coach sportif, formé au handisport et handifitness, est également licencié en activité physique adaptée à la santé. Il intervient en centre de rééducation et en clinique.

La difficulté de ce raid de 400 km ? « Dans les moments difficiles, il va nous falloir surtout conditionner le mental, c'est ce qui va nous tenir. »

Responsable de la section handbike à Angers, Patrick Chapellière est devenu paraplégique en 2012 après un accident de la vie. Le sport est resté malgré tout sa priorité et il a intégré Handisport Angers en musculation et handbike. Il se réjouit : « Ma rencontre avec Tanguy me permet d'accéder à un premier défi qui valorise le sport handi, en apportant une solution aux personnes à mobilité réduite quand elles sortent des hôpitaux. » À leurs côtés, Arnaud Savio, malvoyant champion d'Europe de l'Iron man en 2015 et 2016. Il sera accroché à Tanguy.

« Les valeurs de courage et de dépassement de soi sont pour moi les pierres angulaires de la pratique des sports adaptés », conclut Vincent. Lui, France, Guillaume, Paul et Clara, « déterminés et motivés », selon les termes de France, s'apprêtent à connaître une sacrée « expérience de vie », dit Guillaume. « Un challenge », pour Paul et Clara. Aux côtés de leurs trois raiders marathoniens.

Commenter cet article