Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Binic. Rire en mer, malgré le handicap

22 Octobre 2016, 12:05pm

Publié par Association Barrez la Différence

Yann Barbier, maître de port à Binic, a un cœur grand comme ça. Il a décidé de faire naviguer ceux à qui la mer ne semble pas accessible. Une formidable leçon de bonheur !

Jeudi matin, à Binic, dans les Côtes-d’Armor. Yann Barbier, le maître de port, est dans son nid-de-pie, qui offre une vue panoramique sur tout le port. Il accueille Delphine Maisonnette et Moustache, deux bénévoles. Delphine a 34 ans, elle vient de commencer une formation d’éducatrice spécialisée. Moustache (de son vrai nom Claude Ehrhardt) est un ancien chauffeur routier de 65 ans, qui navigue, pour son plaisir, depuis toujours.

Voici qu’arrive le véhicule du Centre héliomarin de Plérin, avec à son bord deux jeunes gens en fauteuil. Louis, 17 ans, a déjà navigué assez souvent avec ses parents. Guillaume a 18 ans, c’est la deuxième fois qu’il mettra les roues sur un bateau. Tous deux sont en situation de polyhandicap. Ils ne se déplacent pas de manière autonome. Ils communiquent, oui, mais sans langage. C’est le projet de Yann Barbier, de faire naviguer des gens pour qui, a priori, la mer n’est pas accessible.

Sportif

Effectivement, ça commence de manière plutôt sportive. Il faut quatre hommes pour porter les jeunes, qui ne quittent pas leur fauteuil roulant. La passerelle inclinée, qui permet d’accéder au ponton où est amarré le bateau de Moustache, n’est pas du tout conçue pour ce genre de véhicule. Et il faut aussi bien se coordonner pour soulever chaque fauteuil avec son occupant, et le hisser à bord du bateau.

Louis et Guillaume sont maintenant installés, avec leurs deux accompagnatrices du Centre héliomarin. Guylaine Sallé est monitrice éducatrice. Elle s’occupe de Louis. Gwenaël Le Guern est aide médico-psychologique. Elle ne quitte pas Guillaume des yeux.

Le beau pêche-promenade, bien équipé, quitte le port. Moustache sourit dans sa barbe. Avec les valides, tout à l’heure, au bureau du port, il jouait les bourrus. Ici, en mer, avec les jeunes, il ne se cache plus. On lui voit distinctement le cœur, grand comme ça, au fond des yeux.

Yann et Delphine ont pris place dans une plate à moteur. Ils assurent à la fois la sécurité et l’animation. Ils tournent autour du bateau, interpellent les jeunes, font un peu de vagues. Moustache met les gaz. Louis et Guillaume jubilent.

Bain de lumière

La générosité de ces cinq adultes, qui offrent à Louis et Guillaume ces moments d’émerveillements en mer, fait dresser les poils sur les bras. Le moment est très joyeux. Il y a beaucoup de rires. Guylaine et Gwenaël sont lumineuses. Elles escortent les deux jeunes gens dans leurs émotions positives.

Tous sont ici pour offrir du bonheur. Diable ! C’est fou de sentir combien ce bonheur offert rejaillit sur ceux qui en sont à l’origine. Un bain de lumière humaine, à l’image de la clarté magnifique qui scintille au même moment, en mer devant Binic.

Un sacré exemple. Oui, c’est possible, pour tout le monde, de sortir rire en mer. Merci Yann, Delphine, Moustache, Guylaine, Gwenaël !

 

Commenter cet article

syrinx 22/10/2016 13:46

Bravo !
toutes ces initiatives dont la votre bien sûr passent souvent inaperçues.
Dommage
continuez ainsi à donner du bonheur à tous ceux qui malgre leur situation de handicap y ont aussi droit.