Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Saint Brieuc Handicap. Christian cultive son jardin et le bonheur

8 Juillet 2016, 07:11am

Publié par Association Barrez la Différence

Malentendant et malvoyant, Christian fait aussi pousser des vocations!

Christian Garnier est malentendant et malvoyant. Sa passion : entretenir son potager de 225 m² à La Ville-Oger. Il l'a transmise hier à une dizaine d'enfants malentendants, pour « leur montrer que c'est possible pour les handicapés ».

C'est avec un grand sourire que Christian Garnier a accueilli ses visiteurs, hier, dans son potager du jardin partagé de La Ville-Oger. Un grand sourire et un mouvement de la main qui part de la bouche, pour dire bonjour. Car la dizaine d'invités sont des enfants malentendants du centre Jacques-Cartier et leurs accompagnateurs. Christian lui-même est malentendant et malvoyant. Son handicap ne l'empêche pas de cultiver un potager luxuriant.

Sous les bâches qui protègent ses plants de la pluie et maintiennent la chaleur, ses courgettes s'épanouissent majestueusement. « Prenez un couteau et coupez les courgettes », lance le jardinier aux enfants, qui s'exécutent. « C'est lourd ! » s'écrit une jeune fille étonnée en souriant. Ces énormes légumes seront distribués aux visiteurs. « Je donne à des amis, à des voisins », sourit Christian, qui prend manifestement autant de plaisir à jardiner qu'à partager et transmettre sa passion. « Coupe les feuilles du plant de tomates pour qu'elles aient plus de lumière », demande-t-il, en parlant et signant, à un jeune garçon, accroupi sous la petite serre parfaitement aménagée.

« Bon pour la santé et le moral »

« Tu as des carottes ? Des épinards ? Des cerises ? » le pressent de question les jeunes, qui cultivent aussi un potager au centre Jacques-Cartier. « Non, mais j'ai des citrouilles, des échalotes, des haricots verts, des haricots beurre, des oignons blancs et rouges, des salades, des pommes de terre noisettes... Tu sais combien j'ai de poireaux ? 400 ! et 200 betteraves ! Tu aimes ça ? Je vais t'en donner. »

Christian, qui habite près de la gare, vient en bus tous les jours dans son potager depuis 2009 « pour ne pas rester à la maison. Il faut rester jeune ! Je ne m'ennuie pas. C'est bon pour la santé et le moral. » Invité à présenter son potager par Sophie Chevalier, du centre Jacques-Cartier, Christian a accepté dans l'espoir de faire aussi pousser des vocations. « Peut-être que les enfants n'ont jamais vu ça et vont se dire qu'ils peuvent le faire. Ça permet de montrer que c'est possible pour les handicapés. »

Commenter cet article