Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Rennes - Bistrot Mémoire: Le musée pour les malades d'alzheimer

21 Juin 2016, 06:36am

Publié par Association Barrez la Différence

Maladie d'Alzheimer : adapter le quotidien des malades

Pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, le quotidien est bien souvent difficile. L'association rennaise Bistrot Mémoire vient en aide à ces personnes en organisant des discussions. Sa dernière initiative : investir le musée des Beaux-Arts de Rennes.

Oublier....la maladie!

De prime abord, c'est une visite comme une autre : des tableaux, une guide et des spectateurs qui l'écoutent religieusement. Le nom des peintres, les techniques artistiques du XVIe siècle, quelques anecdotes sur les tableaux... rien n'échappe aux oreilles des spectateurs qui ont les yeux rivés sur la guide.

Pourtant, cette visite a bien une particularité. Certains des spectateurs sont atteints de la maladie d'Alzheimer. "Ce qui est épatant, c'est que dans le groupe, je ne sais pas qui est en situation de handicap, et qui accompagne. C'est un des objectifs de l'association : oublier la maladie", affirme Marine Certain, médiatrice du musée des Beaux-Arts de Rennes.

Mêler art et maladie : le pari est réussi. "J'en ai eu l'exemple avec mon mari qui n'était pas sensible à la musique classique antérieurement et qui l'est devenu dans ses dernières périodes", témoigne Marie-Annick Sollier, présidente de l'association Bistrot Mémoire. "Il est devenu très sensible à la musique et à le peinture. Ça fait du bien à tour le monde et ça apaise", confie-t-elle.

Vivre normalement

"L'idée est de faire en sorte que ces personnes puissent continuer à vivre de la meilleure façon possible, pour elles comme pour tout le monde", justifie Isabelle Donnio, psychologue et co-fondatrice des Bistrot Mémoire.

Au total, il existe 17 Bistrot Mémoire centres de ce type en Bretagne.

Une idée d'outre-Manche

L'association rennaise a été fondée en 2004 et s'est donné comme objectif de "rapprocher et sensibiliser les aidants aux solutions institutionnelles." Ce concept a été inspiré des pays anglo-saxons d'accueil par des bénévoles spécifiquement formés et par un psychologue, de malades Alzheimer et de leurs proches "dans un lieu neutre (un café)".

"Initialement, Isabelle Donnio et Irène Sipos développent ce concept, inspiré des pays anglo-saxons, d’accueil par des bénévoles spécifiquement formés et un psychologue, de malades Alzheimer et de leur(s) proche(s) dans un lieu neutre (un café)."

Au Royaume-Uni, on parle de "Dementia Friendly Communities​". "Tout le monde, des gouvernements et des responsables de la santé jusqu'au commerçant du coin de la rue et au coiffeur, prend part à la responsabilité de s'assurer que les personnes atteintes d'Alzheimer soient comprises", note le site de l'Alzheimer Society.

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer touche aujourd'hui près de 850 000 personnes. Chaque année, 225 000 nouveaux cas sont détectés.


"Si rien ne change, notre pays comptera 1 275 000 personnes malades dans seulement 8 ans", note France-Alzheimer. Adapter le quotidien des malades devient une nécessité.

Commenter cet article