Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Morbihan: de nouveaux projets pour le handicap mental

19 Mai 2016, 08:20am

Publié par Association Barrez la Différence

A Brech près d'Auray, l'association La Belle porte fête ses 10 ans avec de nouveau projets

L’association œuvre pour les personnes ayant un handicap mental. Elle souhaite ouvrir un second domicile groupé accompagné et multiplier les activités de jour.

Créée en 2006 à l’initiative de deux couples et d’un prêtre de Pluneret, La belle porte, à Brech, a fêté ses 10 ans, lundi 16 mai 2016, sur le site du Vieux Verger, à la Chartreuse.

L’association, qui œuvre pour faire vivre ensemble des personnes ayant un handicap mental avec d’autres, a parcouru du chemin en dix ans. Alors qu’elle ne rassemblait que quelques membres lors de sa création, elle compte aujourd’hui près de 200 adhérents, deux salariés, deux services civiques et une directrice/coordinatrice. Reconnue par le monde éducatif, La belle porte accueille également une dizaine de stagiaires par an.

175 demi-journées d’activitésInstallée sur le site du vieux Verger, à la Chartreuse, l’association développe des activités de jour pour les personnes handicapées. « Nous avons ici un bâtiment et un grand terrain. Éveil corporel, poterie, jardinage, contacts avec des ânes, les animations sont diverses et variées. Nous organisons également des activités avec l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de la Chartreuse, pour créer du lien entre les personnes », précise Bernard Marchal, président de l’association.

L’année dernière, 175 demi-journées d’activités ont été réalisées.

Un domicile groupé accompagnéLa belle porte bénéficie aujourd’hui d’aides du Département. L’association a ainsi pu ouvrir un Domicile groupé accompagné (DGA) dans une maison d’habitation, rue du Penher, à Auray. Plusieurs personnes atteintes de handicap y vivent en colocation, encadrées 24 heures sur 24 par des membres de l’association, avec notamment une maîtresse de maison. Au total, une quinzaine de personnes sont prises en charge.

« Nous aimerions ouvrir un deuxième DGA et continuer à développer les activités de jour à la Chartreuse », poursuit Bernard Marchal, avant d’avouer que le projet ultime de La belle porte serait de pouvoir intégrer la Fédération de l’Arche. « C’est un long chemin à parcourir et les choses se mettront en place à leur rythme », sourit le président.

Commenter cet article