Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le handicap en région Bretagne

Autisme: Un jardin de soins à Paimpol (22)

25 Mai 2016, 10:04am

Publié par Association Barrez la Différence

Autisme. le MAS de Paimpol mise sur l'hortithérapie

À la maison d'accueil spécialisée de Paimpol, on mise sur l'hortithérapie. Pour financer le jardin de soin où les autistes pourront éveiller leurs sens, l'association Jardin art et soin invite des centaines de jardiniers, à travers la France, à ouvrir leurs portes au public.

Un jardin de soin, où des adultes autistes et polyhandicapés pourront, entourés par les soignants, découvrir de nouvelles sensations : c'est le projet mené par les équipes soignantes et l'encadrement de la maison d'accueil spécialisée de Paimpol, en partenariat avec l'association Jardin art et soin, basée à Lyon.

Un budget de 50.000 €

Pour financer ce projet, quelque 50.000 € sont nécessaires.

Les responsables de L'Archipel, géré par l'Adapei-Nouelles Côtes-d'Armor, ont donc fait appel à Jardin art et soin (JAS), qui prendra en charge de 20 à 30 % du budget. En cinq ans, l'association a déjà accompagné la création de cinq jardins de soin, dans des hôpitaux, des Ehpad ou des foyers de vie. Depuis mars et jusqu'en octobre, près de 140 particuliers, dans toute la France, et même en Belgique, ouvriront au public les portes de leurs jardins.

En Bretagne, 14 jardiniers, de Plouézec à Kervignac, en passant par Pédernec et Carantec, partageront leur passion, pour la bonne cause, à l'invitation de JAS. L'occasion de collecter des fonds pour financer la conception et la réalisation de ces jardins, qui demandent une attention particulière.

Un cahier des charges particulier

« Le défi a surtout été de prendre en compte la pathologie des résidants. Les personnes autistes doivent se sentir en sécurité dans l'enceinte du jardin. Elles sont souvent hypersensibles. Il faudra donc éviter les stimulations trop fortes, que ce soit par des plantes trop odorantes ou des couleurs trop vives », explique l'architecte paysagiste, plus habituée à concevoir des jardins privés.

Si l'état des résidants ne permettra pas qu'ils participent à la réalisation du jardin ou à son entretien, le jardin de soin, baptisé « Le Bel abri », servira de support pédagogique aux soignants pour mener, avec les adultes autistes, des activités pédagogiques.

Contact

Site national : http://jardinsartetsoin.fr/

Infos pratiques

Parmi les jardins participants : le Jardin de Babou, à Plouézec, ouvert samedi et dimanche (3 €) ; le jardin de Pontborn, à Carantec (5 €), du château de Kergroadez, à Brélès (3 €) et Le clos Jalpa, à Pédernec (3€), les 4 et 5 juin.

Commenter cet article